À VOIR: Norman Flynn perd patience sur le plateau de L'Antichambre et n'a pas peur de rouspéter à Gilbert Delorme

PUBLICATION
Keven Mawn
9 mars 2024  (15h21)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS
Facebook     Instagram     Thread     Google actualité
Norman Flynn à L'Antichambre
Crédit photo: Capture d'écran

Le polarisant analyste, Norman Flynn, était l'une des panélistes de L'Antichambre, vendredi soir, suivant la date limite des transactions.

Sans surprise, il a été amené à commenter le travail de Kent Hughes et il a, en quelque sorte, perdu patience.
Aux yeux de son collègue, Gilbert Delorme, le CH va commencer à être acheteur à la date limite des transactions, en 2026.
Or, pour Norman Flynn, ce travail-là doit commencer l'an prochain...
« NON! Moi, dès l'an prochain, j'achète! Fini le niaisage! On a assez fait de développement, là, il faut gagner. Il n'y a rien qui empêche le Canadien d'aller chercher un Monahan, à la fin de l'année prochaine. Il faut commencer l'année avec la mentalité qu'on veut faire les séries éliminatoires et jouer comme une équipe de séries. Si tout le monde est en santé, nous n'avons pas une mauvaise équipe. » - Norman Flynn

Ç'a a le mérite d'être clair!
Êtes-vous d'accord avec lui?
SONDAGE
9 Mars   |   887 réponses
À VOIR: Norman Flynn perd patience sur le plateau de L'Antichambre et n'a pas peur de rouspéter à Gilbert Delorme

Le CH doit-il être vendeur, à la prochaine date limite des transactions?

Oui45351.1 %
Non, c'est trop tôt43448.9 %
LISTE DES SONDAGES