20:00
-
-
    
GONORDIQUES  /  LNH  /  NOUVELLES

CMJ : La décision expliquée et l'espoir d'un report cet été

Publié le 30 décembre 2021 à 8h42
PAR

Le milieu sportif a été ébranlé hier suivant l'annulation du Championnat mondial de hockey junior. Les cas positifs de COVID, qui ont forcé le forfait de trois rencontres, ont poussé la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) de prendre cette décision en déclarant ne pouvoir vaincre actuellement le variant Omicron.

Le président de l'IHHF, Luc Tardif, a avoué que, « On voyait que ça ne s'améliorerait pas donc c'était impossible de continuer ce tournoi d'une manière équitable. Oui, les équipes étaient déçues, mais elles comprenaient car elles n'étaient pas satisfaites de ce qui se passait dans la compétition. Le tournoi n'allait nulle part. »

De plus, avec le haut niveau de contagion du variant Omicron, il devenait évident que d'autres forfaits allaient être annoncés.

Se fiant aux recommandations de son comité médical, Luc Tardif a admis que, « On a vu rapidement que ce n'était pas possible avec le calendrier. Imaginez si un forfait était survenu dans les étapes importantes (comme un match de demi-finale). Ce n'était pas sérieux de continuer cette compétition. On préfère la stopper et la recommencer dans une meilleure situation. »


L'autre grande raison qui justifie la décision de la Fédération est celle-ci. Un point critique pointait à l'horizon selon lequel un test positif aurait mené à garder des joueurs en isolement pendant que l'équipe serait repartie.

Report en juin 2022?

Avec les scènes qui ont été vues hier, comme celle de l'équipe allemande versant des larmes en venant prendre des photos sur la glace, un sentiment partagé par plusieurs joueurs de 19 ans qui voient leur rêve s'envoler, l'IHHF étudie présentement l'idée de reporter le tournoi cet été.

Comme l'a expliqué Luc Tardif, l'idée est de remettre sur pied la même édition avec les mêmes joueurs admissibles, « On n'abandonne pas, on va travailler dès janvier pour étudier la faisabilité. C'est facile à dire, mais pas toujours facile à faire. On aura besoin d'un mois pour y réfléchir, mais j'espère vous revenir avec une belle surprise. »

La Fédération, qui avait également annulé plus tôt cette année la compétition féminine U18, a essuyé plusieurs reproches comme quoi elle ne se souciait pas du hockey féminin.

Luc Tardif confirme que des efforts sont mis en oeuvre pour reprendre les deux compétitions et que la Fédération reviendrait avec une proposition. Il aimerait être jugé à la fin de l'histoire.

Crédit : RDS
10 dernières chroniques
pub