Alain Crête et Guy Boucher
Crédit photo: Montage: Go Nordiques

Guy Boucher est réellement dans le trouble: Alain Crête sait pourquoi

Publié le 13 mai 2024 à 12h35
PAR KEVEN MAWN

La semaine dernière, sans surprise, les Maple Leafs de Toronto ont remercié leur entraîneur-chef, Sheldon Keefe, après cinq ans à la barre de l'équipe.

La formation ontarienne a connu son lot de ratés, surtout en séries éliminatoires, depuis que Keefe s'est joint à l'équipe en 2019. Les dirigeants en ont eu assez, visiblement.

Actuellement, le nombre de candidats potentiels pour prendre la relève est exponentiel, donc il est clair que Brad Treliving et Brendan Shanahan auront du choix.

Les noms de Joel Quenneville, Craig Berube, Todd McLellan, Jay Woodcroft, Dean Evason et Gerard Gallant font beaucoup jaser, mais qu'en est-il de Guy Boucher?



Le pilote québécois a été l'adjoint de Keefe, durant la saison 2023-2024, lui qui gérait notamment le jeu de puissance des Leafs.

Il fait également partie des noms les plus susceptibles de devenir entraîneur-chef de la formation torontoise, mais il y a deux problèmes.

Le premier a été identifié par Alain Crête, soit que Boucher pourrait être constamment relié au personnel d'entraîneurs congédiés. Ça pourrait donc nuire à son image.

À noter que, selon un sondage réalisé par RDS, 59% des gens croient que Guy Boucher serait l'homme de la situation chez les Leafs.

« Le problème de Guy, c'est qu'il va être associé au groupe d'entraîneurs choisi par Sheldon Keefe qu'on vient de congédier. Alors, le prochain qui va arriver, peut-être qu'il va vouloir garder Guy Boucher, mais peut-être qu'il va vouloir arriver avec des gars qu'il connaît. » - Alain Crête


Rappelons que Boucher a déjà failli devenir pilote en chef des Maple Leafs, autrefois, avant que Mike Babcock soit engagé, ultimement.

Le deuxième problème est relié à son rendement sur le jeu de puissance, en fin de saison, alors que l'unité principale des Leafs n'était pas performante.

Elle a effectivement enregistré seulement un seul filet à ses 21 dernières tentatives avec un homme en plus, malgré la présence des Matthews, Marner, Nylander et cie.

Cette situation a grandement frustré les partisans des Maple Leafs, selon toute vraisemblance.

Bien que Guy est vraiment apprécié par la haute direction de l'organisation canadienne, ce serait un pensez-y bien, considérant le fait qu'il ne fera peut-être pas l'unanimité, globalement...

De grandes décisions sont à venir à Toronto, et nous avons hâte d'en savoir plus.

Crédit:

LES PARTISANS DES LEAFS DÉRANGÉS PAR LE TRAVAIL DE GUY BOUCHER CETTE SAISON
SONDAGE
13 Mai   |   679 réponses
Guy Boucher est réellement dans le trouble: Alain Crête sait pourquoi

Guy Boucher devrait-il être nommé entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto?

Oui35552.3 %
Non32447.7 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub