Deux nouvelles expansions à Québec: les Nordiques ont une solution

PUBLICATION
Keven Mawn
14 avril 2024  (14h18)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS
Facebook     Instagram     Thread     Google actualité
Centre Vidéotron et Nordiques de Québec
Crédit photo: Montage: Go Nordiques

Le commentateur des matchs du Rocket de Laval, Anthony Marcotte, a abordé des sujets chauds, en rapport avec l'arrivée d'une ou plusieurs équipes de hockey à Québec.

Dans cette optique, Marcotte s'est penché sur la question, via le CHOI 981 Radio X.
« Oui, mais en même temps, le bassin féminin est maigre, surtout à la position de gardienne de but. On manque de gardienne partout. C'est pour ça qu'on a commencé à six équipes dans la ligue féminine. On va monter à dix, probablement, mais à brève échéance, je ne pense pas que ça va arriver. Ça va prendre plusieurs années, avant que l'on grossisse les cadres. Ils font la bonne chose, en prenant leur temps. Québec va être un marché intéressant, c'est certain, mais ne pensez pas qu'il y aura bientôt 16 équipes, je n'y crois pas du tout. Il faut que le calibre soit intéressant, comme il l'est actuellement, avec une bonne parité dans les équipes. » - Anthony Marcotte

Et qu'en est-il d'une équipe de la LAH, à Québec?
« Moi, je pense que les gens gagneraient à découvrir le produit. Ce que je vois à Laval depuis 7 ans, c'est qu'il n'y avait pas de garanties au début, malgré la proximité du Canadien de Montréal. Ça demeurait un marché à conquérir, car Laval n'avait pas eu d'équipe majeure depuis un bon bout de temps. Du côté de Québec, t'amènes le produit, pis les gens apprendraient à découvrir une excellente ligue et qui est plus robuste que la LHJMQ. Mais Québec se retrouverait dans une position où tu perds des joueurs. Le sentiment d'appartenance est pratiquement inexistant dans la Ligue américaine, comme on l'a vu avec Joshua Roy cette année. Ça va faire partie de la réalité. C'est pour ça qu'à Laval, ça marche bien. Quand le gars est rappelé à Montréal, tu ouvres ta télévision et tu l'as vu la veille avec le Rocket. À Québec, si t'amènes un club, il y aura moins de sentiment d'appartenance. » - Anthony Marcotte

Non, la PWHL et la LAH ne sont pas la LNH, mais ça pourrait être une bonne « solution de rechange », en attendant un club majeur.
Les Nordiques de Québec dans la Ligue américaine de hockey et/ou dans la PWHL, le feriez-vous?
À LIRE ÉGALEMENT:
Crédit:
SONDAGE
14 Avril   |   1092 réponses
Deux nouvelles expansions à Québec: les Nordiques ont une solution

Accepteriez-vous d'avoir une équipe de la PWHL ou de la AHL, en attendant d'avoir le retour des Nordiques de Québec dans la LNH?

Oui, en PWHL28926.5 %
Oui, en AHL28325.9 %
Non, c'est la LNH ou rien52047.6 %
LISTE DES SONDAGES