Qc: on sait visiblement pourquoi les Sénateurs ont boudé Patrick Roy

PUBLICATION
Keven Mawn
10 mai 2024  (18h57)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS
Facebook     Instagram     Thread     Google actualité
Patrick Roy et les Sénateurs d'Ottawa
Crédit photo: Capture d'écran

Les Sénateurs d'Ottawa ont choqué la planète hockey, plus tôt cette, alors qu'ils ont annoncé l'identité de leur nouvel entraîneur-chef.

Il s'agit de Travis Green, l'ancien pilote des Canucks de Vancouver et des Devils du New Jersey, lui qui a paraphé un contrat de quatre ans avec l'organisation.

Ça en a surpris plusieurs, disons-le, car il y a avait une solide brochette de candidats de qualité et malgré tout, on semble avoir choisi le moins « compétent » pour le travail, en prenant en considération les autres individus impliqués, sous tout respect pour Travis Green.
Des noms comme Craig Berube, Dean Evason, Todd McLellan, Todd Nelson et Claude Julien auraient probablement été de meilleurs choix pour la formation ontarienne, ça ne fait aucun doute.

Apparemment, Berube était très impliqué dans le processus d'embauche, mais pour des raisons financières, apparemment, le tout n'a pas fonctionné...

Parlant de Berube, il semblerait, selon plusieurs sources, qu'il serait le meneur pour remplacer Sheldon Keefe chez les Maple Leafs de Toronto.

Revenons aux Sénateurs!
Rappelons-nous, en janvier dernier, les Islanders de New York ont claqué une longue balle, en embauchant Patrick Roy comme entraîneur-chef de l'équipe, à la surprise générale.
Son nom avait pourtant été lié aux Sénateurs, tout au long de la saison, mais en vain.
Michael Andlauer, le propriétaire des Sénateurs, avait dit lui-même, quelques mois auparavant, qu'il avait peut-être manqué le bateau dans le dossier Roy, alors qu'il voulait attendre la fin de la saison, avant de trouver un instructeur.
Avec toute la situation Travis Green et Craig Berube, je me pose une question!
Est-ce possible que Roy n'ait pas été contacté, car justement, les Sénateurs n'avaient peut-être pas les moyens monétaires de se procurer ses services comme entraîneur-chef?
L'embauche de Travis Green en dit très long, si vous voulez mon avis! C'était peut-être la solution la moins dispendieuse pour le patron ottavien, logiquement.
Ça reste une hypothèse, certes, mais lorsqu'on lit entre les lignes, on se rend compte que ç'a beaucoup de sens.
Patrick Roy et les Sénateurs d'Ottawa, ça reste un rendez-vous manqué! Ça aurait donné tout un spectacle!
Les réactions de Guillaume Latendresse et Norman Flynn en disent long également...
Flynn, un partisan de longue date des Sénateurs, n'aime pas du tout l'embauche de Green.

Et du côté de Latendresse, il reproche à Andlauer de ne pas avoir tenu promesse, soit de ne pas avoir embauché un entraîneur bilingue.
SONDAGE
10 Mai   |   512 réponses
Qc: on sait visiblement pourquoi les Sénateurs ont boudé Patrick Roy

Auriez-vous préféré voir Patrick Roy comme entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa?

Oui39376.8 %
Non6312.3 %
Non, Go Islanders!5610.9 %
LISTE DES SONDAGES